Non classé

Travaux : comment reconnaître un mur porteur

Retranscription texte de la vidéo :

Aujourd’hui on va parler un petit peu de travaux. Je vais t’expliquer comment on fait pour reconnaître un mur porteur.

Si tu es devant ton écran et que tu te dis « quoi ? Qu’est-ce que tu me racontes ? C’est quoi un mur porteur ? » Rassure-toi, il y a quatre ans en arrière je ne savais pas non plus ce qu’était un mur porteur ! Smile Je n’étais pas du tout calée en termes de travaux, je ne savais pas ce qu’était une cloison en placo-plâtre, par-exemple. Ce qui veut dire que tu ne peux que progresser dans le domaine des travaux à condition de t’y intéresser ! Smile

Trouve-toi quelqu’un dans ton entourage qui est bricoleur, qui a des notions dans tout ce qui est travaux en bâtiment. Et quand tu fais tes visites, soit tu l’emmènes avec si tu peux ou alors tu prends des photos, tu fais des vidéos et quand tu as une question tu lui demandes. Et si tu veux vraiment progresser tu creuses le sujet. Tu lui demandes pourquoi il te conseille ça, comment il a fait pour reconnaître ça, etc…

Et au fur et à mesure tu verras que le vocabulaire deviendra de plus en plus fluide et tu deviendras un as des travaux ! Winking smile

Voilà, c’est mon petit conseil bonus ! Smile

1ère façon de reconnaître un mur porteur

Tu tapotes un peu le mur et si ça sonne creux c’est que c’est une cloison. Ce n’est pas un mur porteur. En revanche, si c’est un bruit sourd tu as beaucoup de chances que ce soit un mur porteur.

2ème façon de reconnaître un mur porteur

Tu reconnais un mur porteur par son épaisseur. Quand tu fais une visite, je t’invite à toujours avoir un mètre sur toi. En général, les murs porteurs ont 15 cm d’épaisseur ou plus. Tandis qu’une cloison fait souvent dans les 10 cm d’épaisseur.

3ème façon de reconnaître un mur porteur

Ce moyen pour reconnaître un mur porteur est plus sûr que les deux précédents. En effet, tu peux demander le plan de l’appartement au propriétaire ou à l’agent immobilier. Et tu verras que, sur le plan de l’appartement, le trait du mur porteur est plus épais que celui d’une simple cloison.

Exemple : voici une partie d’un plan d’un de mes appartements :

Reconnaître un mur porteur

Sur le plan, tu peux voir que :

  • Les murs porteurs sont entourés en rouge
  • La cloison est entourée en bleu

Et donc, tu peux constater sur le plan que le trait du mur porteur est beaucoup plus épais que celui de la cloison.

4ème façon de reconnaître un mur porteur

Si tu n’es pas encore sûr de toi et que tu débutes en travaux, pour être vraiment rassuré demandes l’avis d’un professionnel. Il sait de quoi il parle et t’indiquera avec précision où sont les murs porteurs de l’appartement s’il y en a.

Partage tes retours d’expérience, tes questions et tes avancées dans les commentaires ci-dessous.

Tu as aimé l’article ? Partage-le Smile

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.